Élaborer sa stratégie d’engagement sur les médias sociaux en 12 questions

Élaborer sa stratégie d’engagement sur les médias sociaux en 12 questions

Sur vos pages Facebook, Instagram, LinkedIn, et toutes les autres, est-ce que vous pourriez dire que vos abonnés sont engagés?

L’engagement, c’est la capacité d’une marque à capter en permanence et de façon durable l’attention d’un client.

L’engagement sur les médias sociaux, ça rapporte beaucoup plus que le nombre d’abonnés. Avoir des abonnés engagés, ça signifie avoir des gens qui likent, qui commentent et qui partagent vos publications. Ce sont des abonnés qui donnent leur avis sur votre entreprises ainsi que sur vos produits ou services. Bref, ils sont actifs et interagissent avec vous.

Il est prouvé que la valeur économique d’une entreprise s’améliore lorsque les clients s’engagent et recommandent l’entreprise à leurs proches.

Vous aurez bien sûr remarqué que chaque jour, des tonnes et des tonnes (et des TONNES!) de contenus sont publiés sur les différents médias sociaux. Comment alors susciter l’engagement de vos clients à travers cette marre d’information?

Face à ces éléments, il devient essentiel de mettre sur pied une stratégie d’engagement, et d’en faire un aspect essentiel de votre stratégie de marketing digital.

Voici donc 12 questions que vous pouvez vous poser pour développer votre stratégie d’engagement sur les médias sociaux.

1 – Qui est notre public cible?

Ça, c’est la base. Connaître votre public cible vous aide à choisir les plate-formes à utiliser, le type de contenu à publier, etc. Prenez le temps de créer votre persona, soit un personnage fictif qui représente votre client typique.

2 – Quels sont les préférences de notre public cible (comme contenu)?

Qu’est-ce que votre public cible aime regarder lorsqu’il scroll sur les médias sociaux? Quel est le type de contenu qu’il aime/ commente/ partage le plus? Petit truc: allez jeter un coup d’oeil aux médias sociaux des entreprises qui s’adressent au même public que vous, et tentez de voir ce à quoi leurs abonnés réagissent le plus.

3 – Quels sont nos objectifs par rapport à notre présence sur les réseaux sociaux?

En déterminant vos objectifs, vous pourrez déterminer quel type de contenu précis vous aidera à atteindre ces objectifs. Rappelez-vous que les objectifs sont plus importants que les outils, et que les finalités sont plus importantes que les moyens. Par exemple, n’utilisez pas SnatChat simplement parce que c’est «à la mode». Assurez-vous que les choix que vous faites sont en lien avec votre stratégie marketing générale et vos objectifs.

4 – Quels types de contenu doivent être priorités?

Vous ne pouvez pas tout faire! Analysez les besoins de vos clients, ainsi que votre concurrence, et concentrez-vous sur les sujets qui fonctionne le mieux.

5 – Comment inciter les gens à s’abonner à vos médias sociaux? 

Comment amener les gens à mettre un «J’aime» sur votre page Facebook ou à s’abonner à votre compte Instagram? Déterminez ce que vous offrez de plus à vos abonnés, et mettez cette offre de l’avant. Cela peut être, par exemple, l’accès à des concours, des offres exclusives, etc. Soyez clair et convainquant dans votre offre.

6 – Comment intégrer les canaux sociaux?

Comment combiner les médias sociaux à vos autres canaux de communication? Là, les possibilités sont infinies.

7 – À quelle fréquence devons-nous publier?

Pour susciter l’engagement, là, pas le choix, vous devez publier souvent. Très, très, TRÈS souvent.  À cette étape, la mise sur pied d’un calendrier éditorial vous sera d’une très grande aide.

8 – Devons-nous externaliser la production de contenu?

Vous pouvez choisir de dédier la création de contenu à l’interne, ou déléguer cette tâche à l’externe. C’est vraiment à votre choix. Rappelez-vous que la création de contenu, ça prend du temps. Ce temps est toutefois nécessaire si on prend en compte qu’un contenu de qualité publié fréquemment, ça augmente l’engagement des abonnées, et ultimement, ça rapporte des clients.

9 – Comment gérer le processus de publication?

Il existe une multitude d’outils pour vous aider à, par exemple, programmer des publications. Je vous donne en exemple l’incontournable Hootsuite, mais il en existe bien d’autres.

10 – Comment gérer l’interaction avec les abonnés?

Lorsque le contenu est créée et publié, la job n’est pas terminée: il faut interagir avec les abonnés. Il faut répondre aux commentaires, messages privés, avis, etc. Il faut aussi interagir sur d’autres pages et comptes afin de se faire connaître et reconnaître. N’oubliez pas sur toute forme de média social, il faut être constamment à l’affût et répondre vite! Aucune entreprise ne veut ternir sa réputation et vivre une «crise» faute d’avoir empêché la propagation d’un commentaire négatif assez rapidement.

11 – Comment analyser les retombées du réseautage social?

L’analyse de l’efficacité du réseautage sociale est une étape importante et souvent escamotée. Encore une fois, plusieurs outils vous offre diverses fonctionnalités pour mesurer vos actions sur les différents médias sociaux. Il suffit de savoir analyser les différentes données.

12 – Comment optimiser notre présence sociale?

Vous êtes présent aux bons endroits, avec le bon contenu. Maintenant, comment optimiser cette présence afin d’aller chercher encore plus de clients? Les possibilités sont multiples.

Vous avez besoin d’un coup de pouce pour l’un ou plusieurs de ces aspects? Contactez-moi!

 

Référence: Chaffey, D., Ellis-Chadwick, F., Isaac, H., Mercanti-Guérin, M. et, Volle, P. (2014). Marketing digital, 5ème édition. Montreuil: Pearson.

Instagram: 4 erreurs à éviter quand on édite une photo

Instagram: 4 erreurs à éviter quand on édite une photo

Instagram, c’est de loin mon réseau social préféré. Je pourrais passer des heures à prendre des photos, à les éditer et à en choisir une bonne à publier. Avec le temps, j’ai découvert des bonnes (et surtout des moins bonnes!) façons de faire pour améliorer mes photos à l’aide d’applications.

Tu peux en juger par toi même, en allant jeter un coup d’oeil à mon compte Instagram.

Voici donc 4 erreurs à éviter lorsque tu veux éditer l’une de tes photos.

Lisser la peau des bébés

Ça, c’est un gros N O N ! Un visage d’un bébé, et même d’un enfant, ça ne devrait JAMAIS être retouché, ou presque pas. On peut retoucher ce qui est temporaire, comme une petite poussée d’acné. Mais si on ne reconnait pas le bébé parce qu’il a le visage trop modifié, c’est totalement raté.

Photo Instagram Ethan

Mes bébés, ils sont beaux sans aucune modification, pas vrai? (ok, je suis un peu biaisée)

Tenter de modifier sa silhouette

Si tu fais ça ma fille, tu risques de te retrouver avec un mur en background qui a mal au coeur. Les gens qui tentent de s’amincir (ou de se grossir les seins ou les fesses… Tu as déjà vue ça, avoue?), ça paraît presque toujours. Ah et en prime, ça t’éloigne de la réalité, de ton vrai TOI. Apprendre s’aimer soi-même, ça vaut beaucoup plus que quelques likes sur Instagram.

Ajuster la luminosité au maximum

Les feeds blancs sur Instagram, c’est bien populaire. Mais pour vrai, quand je tombe sur des photos où la luminosité est poussée à son maximum, je décroche. De plus, je trouve que ça diminue la qualité de la photo. Un peu d’authenticité et de couleur, ça n’a jamais fait de mal à personne!

Avoir une photo médiocre à la base

Si ta photo est médiocre, ça va probablement donner un résultat médiocre. Même avec toute la bonne volonté du monde. Prend le temps de prendre une belle photo. De cette façon, tu n’auras presque pas besoin de la modifier.

Et toi, quels sont les faux-pas qui t’irritent quand tu regardes des photos sur Instagram?